Conseils: Achat - Vente

Pouvez-vous faire une offre en tant que copropriétaire lors d’une vente publique?

Un bien immobilier dont vous êtes copropriétaire est mis en vente publique. Pouvez-vous aussi faire une offre vous-même lors de cette vente ou devez-vous laisser cette prérogative à autrui ?

 

 

Vous êtes conjointement propriétaire d’un bien immobilier avec votre ex-conjoint (ou avec vos frères et soeurs). Vous ne parvenez pas à vous mettre d’accord sur ce qu’il doit advenir de l’immeuble, si bien qu’il est finalement mis en vente publique. Pouvez-vous faire offre vous-même lors de cette vente publique ?

 

Pas d’empêchement

La loi ne vous interdit pas de faire offre lors de cette vente. Ceci vous donne d’ailleurs une position intéressante. En effet, s’il n’y a que peu d’intérêt pour la maison ou l’appartement, vous pouvez peut-être l’acquérir à bon prix. Par contre, si les enchères montent sérieusement, alors le produit de la vente sera certainement avantageux. Dans les deux cas, vous pouvez donc sortir gagnant de la vente.

 

Débourser le prix plein 

Il vous faut toutefois garder à l’esprit que les autres copropriétaires peuvent réclamer que vous mettiez la totalité du prix d’achat sur la table si vous achetez en vente publique (et donc pas seulement le prix qui correspond à la part des autres dans le bien immobilier). Vous devez donc “avancer” aussi votre part. Le prix (et votre part également) reste alors bloqué jusqu’à ce qu’un accord soit conclu au sujet du partage. Ce n’est qu’à ce moment que vous récupérez votre part. Une option pour résoudre ce problème consiste à recourir à un crédit-pont.

 

Tenez compte des frais

En fixant votre offre, tenez aussi compte des frais de la vente publique. En tant que copropriétaire, vous payez toutefois moins qu’un acquéreur ordinaire. Le notaire peut vous communiquer le montant exact des frais.


Texte : Jan Roodhooft, avocat (www.ra-advocaten.be)